Acepo ASSOCIATION DES CONSEILS SCOLAIRES DES ÉCOLES PUBLIQUES DE L’ONTARIO Skip Navigation
Clara McKinnon

Contact

705.232.5963

clara.mcKinnon@cspne.ca

Clara McKinnon

Conseil scolaire public du Nord-Est de l'Ontario - CSPNE

École publique Étoile du Nord

École secondaire publique L’Alliance

Secteur H: Iroquois Falls, Black River-Matheson

 

  • Famille : 2 enfants
  • Profession : coiffeuse et retraitée
  • Conseillère scolaire : depuis 1981 (avec une année de pause)
  • Région : Iroquois Falls, Black River-Matheson

 

Qu’est-ce qui vous a fait devenir conseillère scolaire ?
Cela fait 35 ans que je suis conseillère scolaire. J’ai débuté lorsque mon fils était à l’élémentaire, je voulais m’impliquer dans la vie scolaire. C’était avant que les francophones ne reçoivent la gestion de leurs écoles. Quand je m’engage dans quelque chose, j’y vais jusqu’au bout.

Une initiative à suivre…
Le Conseil scolaire public du Nord-Est de l’Ontario (CSPNE) travaille fort pour augmenter les résultats des élèves aux tests provinciaux de l’OQRE. Le travail porte fruit, les résultats sont à la hausse. C’est important que nos élèves soient fiers. Il faut aussi s’assurer que les écoles soient à la fine pointe de la technologie pour préparer les élèves au futur.

Si l’on se rend chez vous qu’allez-vous nous montrer ?
La belle École publique Étoile du Nord. Elle accueille les enfants de la prématernelle à la 8e année. Elle a ouvert en 2000, c’est la première nouvelle école depuis la création du conseil scolaire. Ces dernières années elle a été rénovée et on lui a ajouté une garderie et un gymnase. C’était important pour moi que les enfants puissent avoir un gymnase. C’est bien plus qu’un endroit où les enfants peuvent faire du sport, c’est un lieu de rencontre, de socialisation. Un gymnase permet d’offrir des services supplémentaires, il aide à ce que les élèves se sentent bien dans leur école et attire de nouveaux élèves.
En 2017, le CSPNE et le Conseil scolaire catholique de district des Grandes Rivières devraient commencer à construire l’École secondaire L’Alliance. C’est assez unique en Ontario que les deux conseils de langue française collaborent. Les élèves des deux conseils scolaires francophones sont actuellement ensemble dans une école hébergée dans le bâtiment d’une école anglophone. Nous attendons avec impatience d’avoir une école propre aux francophones.
Élève vous étiez plutôt…
J’aimais l’école, je l’ai toujours aimée. J’était très impliquée, active, je participais à tout : sport, concert, activités…

L’éducation laïque de langue française de demain sera…
Toutes les écoles de langue françaises seront laïques, elles seront rassemblées pour que les élèves soient réunis. Ensemble nous seront plus forts, nous pourrons offrir plus de possibilités aux élèves, moins s’en iront vers le système d’éducation de langue anglaise. C’est triste de perdre certains enfants, c’est perdre la chance d’une éducation en français.

Retour vers la liste