Acepo L'Association des conseils scolaires des écoles publiques de l'Ontario Skip Navigation

Bulletins

  • Nov062015

    Notes publiques – novembre 2015

    Notes publiques – le bulletin de l’ACÉPO.

    Des nouvelles de l’ACÉPO, des conseils scolaires publics de langue française de l’Ontario et des questions d’actualité.

    Notes publiques banner_mars 2015

     

    Notes publiques du mois de novembre vous présente :

    Georges Orfali

    Orfali 

    • Famille : 4 enfants 
    • Profession : Retraité, a travaillé de nombreuse années dans le domaine de l’enseignement, par exemple comme directeur d’école
    • Conseiller scolaire : 3e mandat
    • Conseil scolaire : Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario (CEPEO)
    • Région : Ottawa : Cumberland et Osgoode
    • Écoles :                     

    École secondaire publique Gisèle-Lalonde

    École élémentaire publique Des Sentiers

    École élémentaire publique Jeanne-Sauvé   

     

     

    Qu’est ce qui vous a fait devenir conseiller scolaire ?

    L’enseignement est dans mon sang, dans mes gènes, j’ai toujours voulu l’améliorer. On me trouvait bon politicien et lorsque j’ai pris ma retraite, j’ai été encouragé à devenir conseiller scolaire. Je suis rentré à l’école à l’âge de quatre ans et n’ai jamais quitté l’enseignement depuis. 

     Une initiative à suivre…

    La nouvelle école élémentaire publique à Riverside Sud. Le CEPEO débute la construction d’une école verte qui respectera mieux l’environnement et permettra d’économiser de l’énergie.

     Le réseau des écoles publiques du CEPEO doit être complété. On a besoin d’écoles dans la région d’Ottawa, à Carleton, à Orléans, à Kanata et Stittsville et d’une première école secondaire dans région du sud d’Ottawa qui se développe beaucoup. 

    Si l’on se rend chez vous qu’allez-vous nous montrer ?

    L’École secondaire publique Gisèle-Lalonde et sa salle de classe serre solaire. Cette dernière est auto-suffisante, a des murs en paille, est équipée d’un système de chauffage souterrain et d’un système de récupération d’eau. Elle fait partie du Projet Karyne, à la mémoire d’une de nos élèves, et vient s’ajouter aux panneaux solaires et à l’éolienne de l’école.

    L’École élémentaire publique Des Sentiers est la première école élémentaire à Ottawa à avoir adopté un boisé. Les élèves se chargent de le nettoyer, y ont installé des hôtels pour insectes et y ont construit une salle de classe en plein air.

    L’École élémentaire publique Jeanne-Sauvé qui met l’accent sur le recyclage et les activités physiques.

     Élève vous étiez plutôt…

    Bon élève, discipliné. Mon père et mon oncle enseignaient dans mon école, je n’avais pas le choix. J’ai toujours aimé l’école et relever des défis.

    L’éducation laïque de langue française de demain sera ….

    J’espère que très prochainement on va avoir un seul système d’éducation publique francophone où les élèves auront l’option de suivre le cours de religion de leur choix. Les francophones sont unis sauf dans le domaine de l’éducation, c’est dommage surtout que l’union fait la force.