Acepo L'Association des conseils scolaires des écoles publiques de l'Ontario Skip Navigation

Bulletins

  • Nov012017

    Notes publiques – Octobre 2017

    Notes publiques – le bulletin de l’ACÉPO.

    Des nouvelles de l’ACÉPO, des conseils scolaires laïcs de langue française de l’Ontario et des questions d’actualité. Accéder à notre bulletin du mois d’octobre en cliquant sur le logo ci-dessous.

    Notes publiques banner_mars 2015


    Sommaire

    Des communautés francophones engagées et passionnées

    Congrès de l’AFMO

    Congrès de l’ACELF

    Congrès de la FNCSF

    Congrès de l’AFO

    Le réseau des écoles laïques de langue française s’agrandit

    Fiers Franco-Ontariens

    Une survivante de l’Holocauste rencontre les élèves du CSPGNO

    Le programme du Baccalauréat International est maintenant offert à North Bay

    Découverte communautaire : IDÉLLO

    Ça tweet

    Côté du ministère de l’Éducation

    Portrait – Conseiller scolaire – Julien Baeta

    Lire les Notes publiques


    Portrait – Conseiller scolaire

    Julien Baeta

    • Famille : 3 enfants
    • Profession : Gestionnaire de produits financiers
    • Conseiller scolaire : Premier mandat, élections de 2014
    • Région : Toronto Est et North York
    • Conseil scolaire : Conseil scolaire Viamonde

     

     

    • Écoles :

     

    Qu’est-ce qui vous a fait devenir conseiller scolaire ?
    Je voulais tout d’abord comprendre le fonctionnement des institutions publiques et francophones et aussi aider à apporter la technologie et le développement de l’entreprenariat dans les écoles pour préparer les élèves à la nouvelle économie. Comme j’ai des enfants dans le système je trouvais ça important de m’impliquer.

    Une initiative à suivre…

    Les propositions de modification de la Loi sur les langues officielles sont à suivre. Le droit à l’instruction dans la langue de la minorité nous a été donné par l’Article 23 de la Charte canadienne des droits et libertés mais l’éducation est gérée au niveau provincial, cette singularité peut compliquer les choses. Au niveau provincial la volonté de soutenir les conseils scolaires de langue française est présente mais les actions ne suivent pas toujours.

    Si l’on se rend chez vous qu’allez-vous nous montrer ?

    Je vais vous montrer une rencontre régulière dans nos écoles, comme par exemple une soirée de fin d’année scolaire ou un spectacle pour que vous puissiez voir l’épanouissement de la communauté francophone et comment les parents soutiennent leurs enfants. Vous verrez également dans les yeux des nouveaux arrivants l’espoir de bâtir une nouvelle vie au Canada, la volonté de faire partie de la communauté francophone et de participer à son épanouissement.

    Élève vous étiez plutôt…
    Plutôt sportif, impliqué dans le conseil des étudiants. J’étais un Québécois dans un système franco-ontarien. J’aimais beaucoup les arts dramatiques et faire rire les gens.
    L’éducation laïque de langue française de demain sera…
    Elle sera unique, digne des réalités des divers changements que nous vivons dans notre économie et notre industrie. Elle aidera les élèves à trouver le succès dans ce nouveau monde ou le changement est de plus en plus rapide.