Acepo L'Association des conseils scolaires des écoles publiques de l'Ontario Skip Navigation

Newsletters

  • Apr082019

    Notes publiques – Printemps 2019

    Notes publiques – le bulletin de l’ACÉPO.

    Des nouvelles de l’ACÉPO, des conseils scolaires laïcs de langue française de l’Ontario et des questions d’actualité. Accéder à notre bulletin du mois de novembre en cliquant sur le logo ci-dessous.

    Notes publiques banner_mai 2018
    h

    Sommaire

    • Protection de nos écoles!
    • Les Francophones parlent éducation à Queen’s Park
    • Symposium sur l’éducation publique 2019
    • Une nouvelle école élémentaire à l’ouest d’Ottawa
    • Le CSPGNO nomme une nouvelle conseillère scolaire pour la région de Sudbury-Est
    • Viamonde amorce la construction de sa première école secondaire dans la région de Waterloo
    • Une première école de langue française à Parry Sound
    • Ça tweet
    • Le rapport annuel de l’ACÉPO

    Lire les Notes publiques


    Protection de nos écoles!

    Avec leurs résultats enviables et une constante augmentation des inscriptions, la résilience des écoles laïques francophones n’est plus à démontrer. Elles ont toujours su, malgré leurs ressources limitées et leur petite taille, faire preuve d’ingéniosité et de persévérance pour offrir aux élèves un enseignement attractif et de qualité. 
     
    Malheureusement, la volonté du gouvernement d’augmenter le nombre d’élèves par classe et, par corrélation, la diminution du nombre d’enseignants par conseil scolaire, pourrait fortement ébranler cette résilience. Si nos écoles secondaires se trouvent dans l’impossibilité d’offrir une gamme de cours similaire à celle offerte par les écoles anglophones faute d’enseignants, nos écoles risquent de se vider et, par ricochet, c’est l’ensemble de la francophonie ontarienne qui y perdra avec de plus en plus de jeunes francophones assimilés. 
     
    L’ACÉPO est en contact avec les décideurs politiques pour leur faire comprendre les répercussions désastreuses qu’une augmentation du nombre d’élèves dans les classes du secondaire pourrait avoir non seulement sur les élèves, mais aussi sur l’ensemble de la communauté francophone de l’Ontario, et pour leur demander de revoir leur position. Ces discussions font partie des actions entreprises par l’ACÉPO pour la protection de l’éducation de langue française et de ses élèves.

    En savoir plus : Modernisation de l’éducation de langue française : Trouver le bon équilibre