Acepo L'Association des conseils scolaires des écoles publiques de l'Ontario Skip Navigation

Nouveautés au Ministère

  • Oct132017

    Sommaire des documents mis en ligne par le Ministère

    Système de gestion des services de garde d’enfants de l’Ontario

    Texte de la note de service du 26 septembre 2017

    Le Ministère fait le point avec les gestionnaires des services à l’enfance, les gestionnaires des services municipaux regroupés (GSMR) et les conseils d’administration de district des services sociaux (CADSS) sur l’examen préliminaire du Système de gestion des services de garde d’enfants de l’Ontario qui a été mené au printemps 2017. À l’heure actuelle, le Système est utilisé par 46 des 47 GSMR et CADSS pour l’administration et la gestion des places subventionnées et les autres aspects du financement des garderies.

    L’examen préliminaire a révélé qu’il faudra mettre le Système à niveau si l’on souhaite fournir le niveau de service et de données nécessaire pour une meilleure intégration de la planification et de la production de rapports. Les engagements récents axés sur la transformation et l’amélioration de l’accès aux services de garde d’enfants agréés à l’échelle de la province risquent d’accroître la pression sur le Système. Le Ministère s’est donc engagé à examiner diverses options afin de le mettre à niveau. Au cours de la prochaine année, il mènera un examen et une analyse approfondis. Entre temps, il continuera de financer et d’appuyer le Système actuel, ainsi que la transition vers une solution mise à niveau. La région de York continuera de gérer le Système au nom de la province.

    Financement pour promouvoir le bien-être : écoles sécuritaires, accueillantes et saines, et bonne santé mentale

    Texte de la note de service du 2 octobre 2017

    Pour l’année scolaire 2017‑2018, le Ministère versera 6,4 M$ aux conseils scolaires pour les aider à promouvoir le bien-être des élèves. Ce financement peut aider les conseils scolaires dans les domaines suivants : activités d’engagement; perfectionnement professionnel; programmes, ressources ou équipement; développement du leadership et renforcement des capacités; possibilités d’harmonisation avec les activités directement à l’appui du bien-être (écoles sécuritaires, écoles saines, équité, éducation inclusive et santé mentale). Ce financement regroupé axé sur le bien-être sera majoré en 2018‑2019 en vue de mieux soutenir une vision plus large du bien-être en rapport avec la réussite et l’équité et d’adopter une perspective globale de l’expérience des élèves.

    Système en ligne

    À partir du 21 septembre 2017, les usagers des conseils scolaires pourront accéder au système en ligne pour les procédures administratives concernant ce financement. Les conseils doivent indiquer au Ministère, au plus tard le 6 octobre 2017, les membres de leur personnel qui devraient avoir accès au système. Ces employés devront d’abord s’inscrire à un compte « Go Secure » et aviser le Ministère une fois cette étape terminée.

    Chaque conseil a jusqu’au 31 octobre 2017 pour présenter en ligne son rapport final de 2016‑2017 et jusqu’au 14 octobre 2017 pour présenter son plan de 2017‑2018. Une fois le plan soumis, le Ministère téléchargera l’entente de paiement de transfert de 2017‑2018 sur le tableau de bord du conseil. Lorsque l’entente signée sera renvoyée au Ministère, celui-ci versera au conseil le montant de sa subvention.

    Salubrité de l’eau potable dans les écoles et les centres de services de garde

    Texte de la note de service aux directions de l’éducation du 2 octobre 2017
    Texte de la note de service aux centres de services de garde
    Texte de la lettre de la ministre aux présidences des conseils scolaires

    Le gouvernement a pris de nombreuses mesures pour protéger les enfants de l’exposition au plomb dans l’eau potable des écoles et des garderies. Le Règlement de l’Ontario 243/07 a été modifié pour actualiser les exigences concernant l’échantillonnage de la teneur en plomb et les mesures correctives. De plus, le ministère de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique (MEACC) a établi un processus pour aviser le médecin-hygiéniste de la région concernée si des analyses révélaient une teneur en plomb supérieure à la teneur maximale admissible dans une école ou une garderie.

    Le ministère de l’Éducation s’attend à ce que les parents et les tuteurs soient informés rapidement de toute situation de dépassement de la teneur maximale ainsi que des mesures correctives prises. Il encourage les conseils à diffuser les ressources élaborées à ce sujet par le MEACC, qui incluent une fiche d’information à l’intention des parents.

    Version révisée de la Note Politique/Programmes 138

    Texte de la note de service du 5 octobre 2017

    Le Ministère transmet aux conseils scolaires la version révisée de la Note Politique/Programmes 138, Activité physique quotidienne dans les écoles élémentaires, de la 1re à la 8e année. Selon la NPP en vigueur, les conseils doivent veiller à ce que les élèves de la 1re à la 8e année, y compris ceux ayant des besoins particuliers, fassent au moins 20 minutes d’activité physique, d’intensité modérée à vigoureuse, chaque jour de classe pendant les heures d’enseignement.

    La nouvelle version de la NPP apporte de la souplesse en donnant la possibilité de répartir les 20 minutes d’activité physique sur plusieurs périodes plus courtes pendant la journée d’enseignement (p. ex., des blocs de 5 et 10 minutes). Les éducateurs pourraient envisager d’interrompre les longues périodes de sédentarité et de prévoir des occasions pour les élèves d’être physiquement actifs pendant les heures d’enseignement.

    Le Ministère consacrera les fonds nécessaires pour qu’une éducatrice ou un éducateur par conseil scolaire puisse assister à la conférence de l’Ontario Physical and Health Education Association (Ophea), qui aura lieu les 12 et 13 octobre 2017 à Niagara Falls. L’Ophea pourra aider les conseils scolaires et les écoles à mettre en œuvre la politique sur l’activité physique quotidienne.