Acepo L'Association des conseils scolaires des écoles publiques de l'Ontario Skip Navigation

Nouveautés en langues officielles

  • Mar192012

    19 mars 2012

    Campagnes de soutien à la Société Radio-Canada/CBC

    Depuis septembre 2011, plusieurs pétitions demandant la fin du financement public de Radio-Canada ont été déposées à la Chambre des communes par des députés conservateurs et le 29 mars prochain, le budget fédéral va être déposé. On s’attend à ce que dimportantes compressions y soient annoncées et aient un impact négatif sur plusieurs services essentiels de Radio-Canada. Plusieurs campagnes de soutien sont lancées pour soutenir Radio-Canada :

    « Tous amis de Radio-Canada » http://amisderadiocanada.com
    Initiée par le Syndicat des communications de Radio-Canada et la Confédération des syndicats nationaux, cette campagne nationale a été lancée au Québec et au Nouveau-Brunswick le 7 février. Vous pouvez consulter la page Que faire pour appuyer la cause des amis de Radio-Canada,

    « J’aime Radio-Canada » www.jaimeradiocanada.com
    Lancée par le groupe Amis de la radiodiffusion canadienne / Friends of Canadian Broadcasting, cette campagne publique offre aux citoyens des outils pour soutenir Radio-Canada, dont une pétition à signer sur son site.

    « Réinventons Radio-Canada » www.reinventonssrc.ca/connecte
    Cette campagne offre une autre pétition à signer en guise d’appui à Radio-Canada.

    —————————————————————————

    Rassemblement virtuel en mémoire de SOS Montfort

    Il y a 15 ans, le 22 mars 1997, plus de 10 000 personnes manifestaient pour Montfort. Dans le cadre des célébrations du 15e anniversaire et pour recréer l’esprit de solidarité du 22 mars 1997, un grand rassemblement virtuel franco-ontarien est organisé sur Facebook.

    Jusqu’au 22 mars, les gens de toutes les communautés sont invités à rejoindre la page « Solidarité franco-ontarienne », en suivant le lien www.facebook.com/solidaritefranco. L’objectif est d’atteindre 10 000 « j’aime », soit le nombre estimé de personnes qui s’étaient mobilisées il y a 15 ans.

    D’ici le 22 mars, des photos et différentes informations seront ajoutées sur la page concernant cet événement.

    —————————————————————————

    Conférence de Raymond Mougeon sur la communauté francophone de Welland durant les années 1970

    Raymond Mougeon, professeur émérite au Département d’études françaises du Collège universitaire Glendon, prononcera une conférence à la Nouvelle Scène d’Ottawa, le 27 mars 2012 à midi. Le conférencier examinera les rapports entre le français et l’anglais au sein de la communauté et des institutions de la ville de Welland durant les années 1970. À ce moment et au début des années 1980, la communauté franco-ontarienne a fait l’objet de plusieurs études dont les résultats permettent de comparer et de mieux saisir les traits distinctifs de la minorité francophone de Welland et ceux qu’elle partageait avec les autres minorités francophones de la province. Au terme de l’examen de ces données, le conférencier se demande si, pour la minorité francophone de Welland, les années 1970 ne marquaient pas déjà le début d’un processus d’érosion culturelle et linguistique difficilement réversible.

    ————————————————————————–

    Opération séduction auprès des nouveaux arrivants francophones

    Tel est le titre d’un article paru dans L’Express d’Ottawa le 15 mars 2012. Après avoir mené campagne auprès des citoyens ontariens depuis 2008, les membres du réseau Éducation en langue française en Ontario (ELF) repartent en croisade pour faire la promotion des avantages de l’enseignement dans les institutions francophones de l’Ontario. « La précédente campagne nous a permis d’augmenter nos inscriptions de 4 %, ce qui représente 3 700 élèves », explique François Benoît, président du Conseil ontarien des directions de l’éducation de langue française (CODELF).

    Pour réussir à convaincre les nouveaux arrivants, ELF cible les médias sociaux. Une vidéo d’une minute présente les témoignages de 8 personnes, dont un Franco-Ontarien et des Ontariens originaires d’Haïti, du Congo et du Liban, qui ont fait le choix d étudier en français et qui expliquent les mérites de vivre et d’apprendre en français et la fierté d’appartenir à la francophonie. Filmée par des étudiants en communication de la région d’Ottawa, la vidéo a ensuite été montée par des professionnels. La vidéo sera diffusée sur les diverses plateformes de médias sociaux et est disponible sur le site Web d’ELF.

    —————————————————————————

    De jeunes francophones siègent à l’Assemblée législative

    Pendant quatre jours, du 6 au 10 mars, le Parlement ontarien a tenu ses débats en français. Autre fait marquant, tous les parlementaires étaient des adolescents. Il s’agissait en effet de la 6e édition du Parlement jeunesse francophone de l’Ontario. Créé en 2007 sous l’impulsion du député
    Jean-Marc Lalonde, l’évènement a rassemblé cette année près de 80 jeunes Franco-Ontariens venus de toute la province.

    Les parlementaires ont débattu 3 projets de loi (sur les dons d’organes, les transports en commun et l’utilisation des téléphones intelligents). Ils étaient séparés en 3 partis politiques fictifs, tandis qu’une quinzaine d’autres jeunes jouaient le rôle des journalistes. Les jeunes, qui passaient la nuit dans le gymnase de l’École Étienne-Brûlé, ont reçu la visite de la ministre déléguée aux Affaires francophones, Madeleine Meilleur, de la ministre de l’Éducation, Lauren Broten, et de la députée France Gélinas.

    Source : Article paru dans Le Métropolitain de Toronto le 14 mars 2012.

    ————————————————————————–

    Revue de presse de l’AFO

    Semaine du 5 au 9 mars 2012

    ————————————————————————–

    Veille médiatique de la Chaire de recherche sur la francophonie et les politiques publiques

    Semaine du 4 mars 2012