Acepo L'Association des conseils scolaires des écoles publiques de l'Ontario Skip Navigation

Nouveautés en langues officielles

  • Déc232011

    23 décembre 2011

    L’Université d’Ottawa ne pourrait pas être désignée en vertu de la Loi sur les services en français

    Dans un article paru dans L’Express d’Ottawa le 21 décembre, la ministre des Affaires francophones Madeleine Meilleur indique ce qui suit : « À l’heure actuelle, même si elle le demandait, l’Université d’Ottawa ne pourrait être désignée. Elle ne répond pas aux critères. Il faut d’abord offrir les services en français pour pouvoir prétendre à la désignation, or ce n’est pas le cas dans tous ses  programmes ».

    La ministre rejoint l’avis exprimé un autre article de L’Express paru le 14 décembre par le commissaire aux services en français, François Boileau, qui confiait pencher plutôt en faveur d’une désignation partielle de l’Université.

    —————————————————————————————————————–

    Les juges de la Cour suprême doivent-ils être bilingues?

    C’est la question qu’a posée John E. Trent, professeur à la retraite de l’Université d’Ottawa, dans un article paru dans Le Droit le 22 décembre. En fait, l’auteur répond aux arguments énoncés dans des éditoriaux du Globe and Mail et du magazine Maclean’s, et il conclut que la capacité de comprendre les deux langues est devenue essentielle à l’exécution des tâches assignées aux juges de la Cour suprême, particulièrement pour entendre les arguments oraux, pour lire les soumissions écrites et pour interpréter les diverses lois et les dispositions de la Constitution.

    ——————————————————————————————————————

    Revue de presse de l’AFO

    Période du 12 au 20 décembre

    ——————————————————————————————————————

    Veille médiatique de la Chaire de recherche sur la francophonie et les politiques publiques

    Semaine du 11 décembre