Acepo L'Association des conseils scolaires des écoles publiques de l'Ontario Skip Navigation

Nouveautés en langues officielles

  • Juin052012

    5 juin 2012

    Réactions à l’issue du Forum de la francophonie canadienne tenu à Québec

    Le 30 mai 2012, à l’issue du Forum de la francophonie canadienne, qui a eu lieu à Québec les 28 et 29 mai 2012, la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) a diffusé un communiqué pour dresser le bilan du Forum. Au cours de cet événement, organisé par le gouvernement du Québec, quelque 400 francophones provenant de toutes les régions du pays ont discuté de l’état du fait français au Canada et fait le point sur les relations entre le Québec et les communautés francophones et acadiennes.

    La FCFA accueille favorablement le plan d’action dévoilé par le gouvernement du Québec, qui détaille 14 grandes actions que le Québec entend entreprendre en appui à sa politique en matière de francophonie canadienne. La Fédération apprécie notamment qu’on garde le cap sur de grandes priorités comme la valorisation des arts et de la culture, le réseautage au niveau de la santé, l’appui à la petite enfance et le développement économique. Enfin, la FCFA note la volonté du gouvernement du Québec de tenir en 2015, avec le Centre de la francophonie des Amériques, une grande rencontre des francophones de tout le continent. La Fédération souhaite que cette rencontre soit une occasion de mettre en valeur toute la francophonie canadienne.

    Le 1er juin 2012, la Fédération culturelle canadienne-française a également diffusé un communiqué dans lequel elle « félicite le gouvernement du Québec de poursuivre son engagement envers le développement durable des communautés francophones de partout au pays par les arts et la culture » et se dit certaine que « les 14 initiatives identifiées dans le plan du gouvernement favoriseront l’émergence de partenariats réciproques et à long terme ».

    —————————————————————————————-

    Comparution de la FCCF devant le Comité sénatorial permanent des langues officielles

    Le 4 juin 2012, la présidente de la Fédération culturelle canadienne-française a prononcé une allocution dans laquelle elle a exposé en détail la position de son organisme sur les deux sujets d’étude du Comité, soit CBC/Radio-Canada et l’utilisation d’Internet, des nouveaux médias et des médias sociaux dans le contexte du respect des droits linguistiques des minorités de langues officielles au Canada.

    —————————————————————————————-

    La FNCSF se réjouit d’une décision récente de la Cour suprême des Territoires du Nord-Ouest

    Le 4 juin 2012, la Fédération nationale des conseils scolaires francophones a diffusé un communiqué dans lequel elle se réjouit d’une victoire scolaire d’envergure pour les communautés francophones et acadiennes du Canada. La FNCSF a agi en tant qu’intervenante dans cette cause afin d’appuyer un de ses membres, la Commission scolaire francophone des Territoires du Nord-Ouest.

    La FNCSF a contesté la validité d’une directive ministérielle qui avait pour effet d’interdire l’accès aux écoles homogènes de langue française à toute personne dont un parent n’a pas de droits en vertu de l’article 23 de la Charte canadienne des droits et libertés. Cette limite avait été imposée pour essayer d’éviter d’avoir à agrandir des écoles de langue française qui étaient pleines. La Cour a invalidé la limite imposée par le ministère de l’Éducation des T.N.-O. pour le motif que les décisions entourant l’accès aux écoles homogènes de langue française influent sur la langue et la culture dans ces écoles et relèvent donc du pouvoir constitutionnel exclusif des communautés linguistiques en situation minoritaire de gérer et de contrôler leur système d’éducation. Le jugement aura une portée pancanadienne, remettant ainsi en cause certaines dispositions de lois sur l’éducation dans tout le Canada.  

    ——————————————————————————————

    Déclaration de l’AFO au sujet des consultations sur la Feuille de route de Patrimoine canadien

    Le 5 juin 2012, à la suite de la consultation sur la Feuille de route sur la dualité linguistique qui a eu lieu le 1er juin 2012 à Rockland, l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario a diffusé un communiqué dans lequel son président, Denis Vaillancourt, déclare que ces consultations sont essentielles et qu’il faut « continuer d’appuyer et bonifier les projets et programmes initiés dans la Feuille de route pour arriver à en faire une politique d’aménagement linguistique nationale ».

    —————————————————————————————

    Veille médiatique de la Chaire de recherche sur la francophonie et les politiques publiques

    Semaine du 27 mai 2012