Acepo L'Association des conseils scolaires des écoles publiques de l'Ontario Skip Navigation

Nouvelles

  • Nov152017

    Trois projets de loi pour les francophones

    Le transfer de la gouvernance du Centre Jules-Léger aux conseils scolaires francophones, la création de l’Université de l’Ontario français et la reconnaissance du caractère bilingue d’Ottawa font partie du projet de loi 177 – Loi de 2017 pour un Ontario plus fort et plus juste déposé ce mardi 14 novembre 2018 à Queen’s Park. L’ACÉPO se réjouit de voir ces projets de loi aboutir et aimerait que l’annonce du Centre Jules-Léger soit accompagnée d’un financement supplémentaire.

    Selon le projet de loi déposé, le Centre-Jules Léger serait gouverné par le Consortium Centre Jules-Léger composé, à parts égales, de conseillers scolaires membres de l’ACÉPO et de l’Association franco-ontarienne des conseils scolaires catholiques. Ce consortium fonctionnerait et aurait des pouvoirs similaires à ceux d’un conseil scolaire.

    Pour l’ACÉPO, il est grand temps d’aller de l’avant avec le Centre Jules-Léger dans sa gouvernance, sa gestion, mais aussi dans son financement. Pour créer un centre d’excellence pour les élèves francophones ayant une surdité, une cécité, une surdicécité et/ou des troubles graves d’apprentissage, le centre aura besoin de dirigeants efficaces mais aussi de fonds supplémentaires pour offrir des services et programmes dignes des élèves.

    Pour en savoir plus :

    Centre Jules-Léger: pas de réponse sur le financement

    Un pas en avant pour la désignation bilingue d’Ottawa

    Le projet de loi sur l’université franco-ontarienne déposé