Acepo L'Association des conseils scolaires des écoles publiques de l'Ontario Skip Navigation

Nouvelles

  • Fév022013

    L’apprentissage et l’enseignement à l’ère numérique

    Le 1er février 2013, l’OPSBA a fait paraître un document intitulé Learning and Teaching in a Digital Age, dans lequel elle demande au gouvernement de l’Ontario et au ministère de l’Éducation d’adopter une vision pour l’apprentissage et l’enseignement à l’ère numérique. L’organisme préconise un changement de culture dans le système d’éducation afin de motiver et d’inspirer les élèves, de favoriser chez eux la pensée créative et l’innovation et de tirer parti de la technologie pour élargir où, quand et comment se fait l’apprentissage. Il reconnaît que nous vivons dans un environnement international qui exige des compétences technologiques mais aussi des pratiques sociales fondées sur l’éthique et la responsabilité.

    Les auteurs du document ont examiné des études canadiennes et internationales ainsi que le document de l’organisme pancanadien C21 (Canadiens pour l’apprentissage et l’innovation au XXIe siècle) intitulé Transformer les esprits – L’enseignement public du Canada : une vision pour le XXIe siècle. Les tendances relevées dans cette vaste documentation ainsi que les conseils qui y figurent font ressortir la nécessité d’une vision et de mesures urgentes pour la concrétiser.

    Voici les recommandations figurant dans le document de l’OPSBA :

    Vision – Le Ministère devrait faciliter un changement de culture dans notre système d’éducation afin de :

    • chercher avant tout à mobiliser et à inspirer les élèves;
    • favoriser la créativité et l’innovation;
    • reconnaître le rôle de la technologie pour élargir où, quand et comment se fait l’apprentissage.

    Participation authentique des élèves – Le Ministère devrait aider les conseils scolaires à adapter et à adopter les technologies qu’utilisent les élèves en reconnaissant qu’il faut :

    • permettre aux élèves d’assumer la responsabilité d’apprendre par eux-mêmes et à leur propre rythme en tirant tout le parti possible d’un apprentissage « en tout temps et en tout lieu » qui n’est plus confiné à l’intérieur d’une classe ou à la durée d’une journée d’école;
    • encourager les élèves à faire preuve d’autonomie, de réflexion et de pensée créative.

    Enseignantes et enseignants inspirants et inspirés – Le Ministère devrait appuyer les enseignantes et les enseignants de l’ère numérique :

    • en leur offrant diverses possibilités d’accroître leurs capacités et en veillant à ce que leurs initiatives en vue d’intégrer la technologie à leur enseignement reçoivent l’appui nécessaire;
    • en leur offrant davantage d’apprentissage professionnel grâce à des moyens technologiques et en favorisant l’accès à l’apprentissage dans tous les conseils scolaires, particulièrement grâce à l’établissement de réseaux d’apprentissage professionnel et personnel d’envergure provinciale ainsi qu’à la création d’un répertoire provincial complet de ressources numériques crées par des enseignantes et des enseignants de l’Ontario à l’intention de leurs collègues;
    • en fournissant un financement aux conseils scolaires pour qu’ils reproduisent, à plus grande échelle selon les besoins, des projets pilotes fondés sur des données probantes.

    Des compétences pour l’ère numérique – Dans sa vision de l’enseignement et de l’apprentissage à l’ère numérique, le Ministère devrait modifier l’ensemble des compétences fondamentales qui sont évaluées conformément au document Faire croître le succès afin d’y inclure la créativité et l’innovation, la communication, la pensée critique et la collaboration.

    Citoyenneté numérique et responsabilité – Dans sa vision de l’enseignement et de l’apprentissage à l’ère numérique, le Ministère devrait prévoir une orientation en matière de citoyenneté numérique qui traiterait notamment des questions suivantes :

    • les compétences prosociales et relationnelles qui favorisent un milieu d’apprentissage positif et accueillant;
    • la cyberintimidation et les aptitudes sociales;
    • l’empreinte numérique, la notion de vie privée et la gestion de la vie privée dans le monde du partage numérique;
    • le plagiat et la propriété intellectuelle.

    Égalité d’accès et égalité des chances – Le Ministère devrait :

    • dans sa vision de l’enseignement et de l’apprentissage à l’ère numérique, souligner la valeur de l’égalité d’accès et de l’égalité des chances, afin que tous les élèves puissent exercer leur droit d’apprendre, où qu’ils se trouvent ou quelle que soit leur situation économique;
    • rétablir le poste budgétaire relatif à la technologie, pour que les conseils scolaires puissent continuer de mettre en œuvre adéquatement un plan par étapes afin d’avoir un accès raisonnable et équitable aux technologies et aux applications actuellement disponibles.