Acepo L'Association des conseils scolaires des écoles publiques de l'Ontario Skip Navigation

Nouvelles

  • Mar282018

    Plan d’action pour les langues officielles 2018-2023 : Investir dans notre avenir

    Le gouvernement réinvestit dans les communautés francophones

     

    Ce 28 mars, c’est à l’École élémentaire publique Mauril-Bélanger du CEPEO à Ottawa que l’honorable Mélanie Joly, ministre de Patrimoine canadien, en présence du très honorable Justin Trudeau, premier ministre du Canada, a dévoilé le Plan d’action pour les langues officielles 2018-2023 : Investir dans notre avenir. Le gouvernement annonce de l’argent supplémentaire pour les communautés francophones et anglophones en situation minoritaire. C’est le premier réinvestissement important depuis 2003.

    Le nouveau plan, tout en conservant les investissements précédents, propose un financement supplémentaire de 500 millions de dollars sur cinq ans dont 400 millions de dollars proposés dans le budget de 2018.

    Le plan comprend plus de 30 nouvelles mesures dont une stratégie en matière d’immigration francophone, des mesures pour l’éducation à la petite enfance, des initiatives axées sur la culture, la reconnaissance d’Ottawa bilingue ou encore des initiatives pour appuyer les médias communautaires. Le tout pour soutenir les communautés et aider les langues officielles à prospérer.

    En éducation, le nouveau plan renouvelle les ententes de financement aux provinces et territoires pour soutenir l’éducation et augmente les subventions pour la promotion et le soutien des programmes d’enseignement dans la langue de la minorité afin d’encourager d’avantage d’ayants droit à choisir une éducation dans la langue de la minorité.

    Il propose un appui de 31,3 millions pour la formation et le recrutement d’enseignants pour les écoles francophones en situation minoritaire et les programmes d’immersion. Il crée un nouveau programme de micro-subventions pour des activités de construction identitaire dans les écoles. Il investit dans l’apprentissage et la garde des jeunes enfants francophones dans les communautés minoritaires.

    Le gouvernement réafirme sa volonté d’écouter les communautés et de faire des investissements directs sans passer forcément par les gouvernements provinciaux et territoriaux. Il réitère son engagement à communiquer aux ministères de l’Éducation des provinces et territoires les priorités des conseils scolaires dans le cadre de l’entente stratégique en éducation.

    Ce sont de bonnes nouvelles pour nos communautés.

     

    Pour en savoir plus :

    Plan d’action pour les langues officielle 2018-2023 : Investir dans notre avenir