Acepo L'Association des conseils scolaires des écoles publiques de l'Ontario Skip Navigation

Nouvelles

  • Déc102013

    Publication des résultats du PISA 2012

    Le 3 décembre 2013, l’OCDE et le Conseil des ministres de l’Éducation (Canada) ont publié les résultats du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) de 2012, auquel ont pris part 65 pays et économies. Plus d’un demi-million d’élèves de 15 ans, y compris 21 000 élèves du Canada, ont été évalués sur leurs habiletés et leurs connaissances dans trois domaines d apprentissage de base : les mathématiques, la lecture et les sciences. En 2012, la composante principale du PISA était les mathématiques, qui ont été évaluées à l’aide de trois processus mathématiques, quatre catégories de contenu, et quatre contextes. La lecture et les sciences étaient évaluées comme domaines secondaires.

    D’après le rapport international, les élèves du Canada se classent parmi les meilleurs au monde. Seulement neuf pays et économies ont obtenu un rendement supérieur à celui du Canada en mathématiques, quatre en lecture et sept en sciences.

    Le Canada publie son propre rapport complémentaire, intitulé À la hauteur : Résultats canadiens de l’étude PISA de l’OCDE (2012), afin de fournir plus d’information sur le rendement des élèves à l’échelle provinciale. Les résultats sont comparés à ceux des autres pays participants et entre les provinces canadiennes. En voici quelques faits saillants.

    Résultats en mathématiques

    • Les élèves du Canada continuent d’afficher un bon rendement dans un contexte mondial.
    • Au Canada, il y a des variations apparentes entre les provinces. Les élèves de l’Ontario ont obtenu des résultats égaux à la moyenne canadienne.
    • Les résultats canadiens se caractérisent par des niveaux relativement élevés de rendement et d’équité.
    • Dans l’ensemble du Canada, les résultats présentent certains écarts selon la langue du système scolaire. Seulement deux provinces (Québec et Ontario) montrent un rendement statistiquement différent entre les deux systèmes. Les élèves du système francophone au Québec et du système anglophone en Ontario ont obtenu une moyenne plus élevée que celle de leurs pairs dans la même province.
    • Au Canada comme dans la plupart des autres pays, les garçons ont un rendement plus élevé que celui des filles.
    • Au cours des 9 dernières années, les scores du Canada ont connu une baisse.
    • Une évaluation informatisée facultative a été effectuée pour la première fois en 2012, et les élèves du Canada ont obtenu d’excellents résultats, ceux de presque toutes les provinces ayant obtenu des résultats égaux ou au-dessus de la moyenne de l’OCDE.
    • Dans l’échelle globale des mathématiques (combinant l’évaluation sur papier et l’évaluation informatisée), les élèves du système scolaire de langue anglaise en Ontario ont obtenu des résultats plus élevés que ceux de leurs pairs du système de langue française. De plus, l’écart entre les sexes a persisté en faveur des garçons dans l’ensemble du Canada.

    Résultats en lecture et en sciences

    • Les élèves du Canada continuent d’afficher un bon rendement dans un contexte mondial.
    • Les élèves de l’Ontario ont un rendement égal à la moyenne canadienne dans les deux domaines.
    • Dans la plupart des provinces, y compris en Ontario, les élèves du système scolaire de langue majoritaire ont surpassé les élèves du système de langue minoritaire.
    • Au Canada, les filles surpassent les garçons en lecture, alors qu’il n’y a pas d’écart significatif entre les sexes en sciences.
    • Le rendement des élèves du Canada est demeuré relativement stable au fil du temps, alors que le rendement en sciences a diminué.

    Documents connexes