Acepo L'Association des conseils scolaires des écoles publiques de l'Ontario Skip Navigation

Nouvelles

  • Déc142012

    Publication des résultats du projet Tendances de l’enquête internationale sur les mathématiques et les sciences (TEIMS) de 2011

    Le 11 décembre 2012, l’Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE) a publié un communiqué afin de présenter les résultats du projet Tendances de l’enquête internationale sur les mathématiques et les sciences (TEIMS) de 2011, un programme international organisé par l’Association internationale pour l’évaluation des acquis scolaires. Ce communiqué annonçait ce qui suit : « Les élèves de l’Ontario ont obtenu des résultats mitigés en lecture, en mathématiques et en sciences lors de tests internationaux. Bien [qu’ils] aient maintenu un niveau de rendement élevé en lecture, ils n’ont réalisé aucun progrès en mathématiques au cours des trois dernières évaluations et la place de la province au classement international du rendement en sciences a accusé un recul. Le nombre d’instances qui participent à ces études étant en perpétuelle augmentation, la place de l’Ontario dans ce classement international stagne, voire perd du terrain. »

    Voici les résultats clés présentés dans le rapport publié par l’OQRE :

    • En 2011, un total de 4 570 élèves de 4e année et de 4 756 élèves de 8e année ont participé au projet TEIMS en Ontario.

    Résultats du rendement en mathématiques

    • En 4e année, 20 instances ont obtenu des résultats moyens significativement supérieurs à ceux de l’Ontario, 5 instances ont obtenu des résultats moyens semblables à ceux de l’Ontario et 31 instances ont obtenu des résultats moyens significativement inférieurs.
    • En 8e année, 10 instances ont obtenu des résultats moyens significativement supérieurs à ceux de l’Ontario, 11 instances ont obtenu des résultats moyens semblables à ceux de l’Ontario et 34 instances ont obtenu des résultats moyens significativement inférieurs.
    • Le rendement des élèves de l’Ontario s’est amélioré de façon significative entre 1995 et 2011, mais chez les élèves de 8e année, il y a eu une baisse significative entre 2003 et 2011. Le rendement de l’Alberta est demeuré statistiquement inchangé en 4e année, mais a baissé en 8e année depuis 1995; celui du Québec a diminué de façon significative depuis 1995 en 4e année et 8e année.
      Remarque : L’Ontario, l’Alberta et le Québec sont les 3 seules programmes ayant participé au programme en 2011.
    • Le résultat moyen des élèves de 4e année de l’Ontario est passé de 489 à 518 entre 1995 et 2011, soit une augmentation de 29 points. Le pourcentage d’élèves de 4e année atteignant ou dépassant le repère intermédiaire du projet TEIMS est passé de 59 % à 73 %.
    • Le résultat moyen des élèves de 8e année de l’Ontario est passé de 501 à 512 entre 1995 et 2011, soit une augmentation de 11 points. Le pourcentage d’élèves de 8e année atteignant ou dépassant le repère intermédiaire du projet TEIMS est passé de 65 % à 71 %.
    • À l’échelle internationale, il y a eu peu de changement dans la liste des instances qui ont surpassé l’Ontario parmi celles qui ont participé aux évaluations du projet TEIMS en mathématiques de 2007 et de 2011.
    • En 4e année, l’Ontario a atteint un résultat moyen plus élevé aux questions portant sur le raisonnement et la mise en application qu’aux questions portant sur les connaissances.
    • En 8e année, l’Ontario a atteint un résultat moyen plus élevé aux questions portant sur le raisonnement qu’aux questions portant sur les connaissances et la mise en application.
    • En 4e année, les résultats des élèves de l’Ontario dans le domaine Présentation des données et dans le domaine Formes géométriques et mesure sont plus élevés que les résultats dans le domaine Nombres.
    • En 8e année, les résultats les plus élevés des élèves de l’Ontario sont dans le domaine Données et probabilité et les plus bas dans le domaine Algèbre.
    • En 4e année, pour 2011, la différence entre le rendement des filles et celui des garçons est significative, mais en 8e année, les résultats moyens des garçons et des filles sont les mêmes.

    Résultats du rendement en sciences

    • En 4e année, 10 instances ont obtenu des résultats moyens significativement supérieurs à ceux de l’Ontario, 13 instances ont obtenu des résultats moyens semblables à ceux de l’Ontario et 33 instances ont obtenu des résultats moyens significativement inférieurs.
    • En 8e année, 15 instances ont obtenu des résultats moyens significativement supérieurs à ceux de l’Ontario, 8 instances ont obtenu des résultats moyens semblables à ceux de l’Ontario et 32 instances ont obtenu des résultats moyens significativement inférieurs.
    • Le rendement des élèves de l’Ontario s’est amélioré entre 1995 et 2011, mais en 2011, les résultats moyens des élèves de 4e année et de 8e année sont inférieurs à ceux de 2003. Le rendement des élèves des deux autres provinces participantes n’a pas diminué de façon significative au cours des années, à l’exception des élèves de 4e année du Québec.
    • À l’échelle internationale, on observe un recul de l’Ontario dans le classement international des résultats en sciences entre 2007 et 2011.
    • Le résultat moyen des élèves de 4e année de l’Ontario est passé de 516 à 528 entre 1995 et 2011, soit une augmentation de 12 points. Le pourcentage d’élèves de 4e année atteignant ou dépassant le repère intermédiaire du projet TEIMS est passé de 71 % à 77 %.
    • Le résultat moyen des élèves de 8e année de l’Ontario est passé de 496 à 521 entre 1995 et 2011, soit une augmentation de 25 points. Le pourcentage d’élèves de 8e année atteignant ou dépassant le repère intermédiaire du projet TEIMS est passé de 61 % à 76 %.
    • En 4e année, les résultats des élèves de l’Ontario sont nettement plus élevés dans le domaine Sciences de la vie. Les résultats dans les trois domaines cognitifs sont similaires.
    • En 8e année, les résultats les plus élevés des élèves de l’Ontario sont dans les domaines Biologie et Sciences de la Terre, et les résultats les plus bas sont dans le domaine Chimie.
    • En 8e année, l’Ontario a atteint un résultat plus élevé aux questions portant sur le raisonnement qu’aux questions portant sur les connaissances et la mise en application.
    • En 4e année et en 8e année, la différence entre le rendement des filles et celui des garçons n’est pas significative, mais le résultat moyen des garçons en 8e année est supérieur de 1 point à celui des filles.

    Résultats au questionnaire en mathématiques

    • En 4e année, 35 % des élèves de l’Ontario ont indiqué aimer apprendre les mathématiques et 33 % ont rapporté avoir des niveaux élevés de confiance en soi à l’égard de l’apprentissage des mathématiques. Ces pourcentages sont plus faibles pour les élèves de 8e année (26 % et 32 %, respectivement). Il existe une forte relation positive entre aimer apprendre les mathématiques, un niveau élevé de confiance en soi à l’égard de l’apprentissage des mathématiques et de bons résultats en mathématiques.
    • Une grande majorité d’élèves de l’Ontario ont reçu leur enseignement en mathématiques d’enseignantes et d’enseignants qui ont rapporté être « très bien » préparés pour enseigner les domaines d’études en mathématiques du projet TEIMS (91 % en 4e année et 85 % en 8e année).
    • Plus de 60 % des élèves de 4e année et de 8e année ont reçu leur enseignement en mathématiques d’enseignantes et d’enseignants qui ont rapporté demander aux élèves d’expliquer leurs réponses dans tous ou presque tous leurs cours de mathématiques, une proportion semblable à la moyenne internationale.

    Résultats au questionnaire en sciences

    • 48 % des élèves de 4e année de l’Ontario ont rapporté aimer apprendre les sciences et 41 % ont rapporté avoir des niveaux élevés de confiance en soi à l’égard de l’apprentissage des sciences. Ces pourcentages sont plus faibles pour les élèves de 8e année (29 % et 22 %, respectivement). Il existe une forte relation positive entre aimer apprendre les sciences et la confiance en soi à l’égard de l’apprentissage des sciences et les bons résultats dans cette matière.
    • 55 % des élèves de 4e année et 61 % des élèves de 8e année ont reçu leur enseignement en sciences d’enseignantes et d’enseignants qui ont rapporté être « très bien » préparés pour enseigner les sujets en sciences du projet TEIMS.
    • En Ontario, 32 % des élèves de 4e année et 22 % des élèves de 8e année ont reçu leur enseignement en sciences d’enseignantes et d’enseignants qui ont rapporté mettre l’accent sur les observations scientifiques dans au moins la moitié de leurs cours.

    Le rapport international publié par l’Association internationale pour l’évaluation des acquis scolaires n’est disponible qu’en anglais.