Acepo L'Association des conseils scolaires des écoles publiques de l'Ontario Skip Navigation

Nouveautés au Ministère

  • Fév062013

    6 février 2013

    Sécurité et tolérance dans les écoles : Plan type de prévention et d’intervention en matière d’intimidation

    Le 29 janvier 2013, le Ministère a diffusé une note de service afin de fournir aux conseils scolaires l’ébauche d’un Plan type de prévention et d’intervention en matière d’intimidation. En effet, l’exigence de la Loi pour des écoles tolérantes voulant que chaque conseil scolaire établisse un tel plan entre en vigueur le 1er février 2013. PREVNet (un réseau de centres d’excellence visant la promotion des relations et l’élimination de la violence), en collaboration avec le Comité d’experts en matière d’écoles tolérantes, a conseillé le Ministère dans l’élaboration du Plan type. Les conseils scolaires sont invités à envoyer leurs commentaires et suggestions concernant ce document et à partager leur propre plan avec le Ministère, qui mettra à jour le Plan type au cours de l’année à venir.

    La note est accompagnée de 2 pièces jointes :

    ——————————————————————————————————————————-

    Programme d’accueil pour la sécurité pour les écoles élémentaires

    Le 29 janvier 2013, le Ministère a diffusé une note de service pour informer les conseils scolaires de l’élargissement du Programme d’accueil pour la sécurité et les inviter à présenter une demande de fonds d’ici au 15 février 2013.

    Le 20 décembre 2012, le gouvernement a annoncé l’octroi d’un financement pour permettre à toutes les écoles élémentaires de verrouiller la porte principale (et les portes périphériques, le cas échéant) de leur établissement et d’installer les systèmes d’accès sécuritaire nécessaires.

    En 2005-2006, le Ministère avait accordé un financement à 849 écoles élémentaires dont la porte principale n’était pas visible du bureau de l’école pour installer des systèmes d’accès. Ces écoles devaient alors verrouiller leurs portes en tant que condition du financement.

    Le Ministère élargit maintenant les critères pour permettre à toutes les écoles élémentaires qui ne sont pas actuellement équipées des dispositifs voulus pour verrouiller leur porte principale durant la journée de classe d’avoir accès au financement permettant d’installer de tels dispositifs. Le Ministère accordera 3 100 $ à chaque école élémentaire pour permettre aux conseils scolaires d’acheter des dispositifs d’accès sécuritaire et de payer leur installation.

    De plus, le Ministère demande que toutes les écoles examinent leurs modalités de sécurité et d’urgence, notamment en organisant des exercices de confinement barricadé et en adoptant des modalités d’entrée sécuritaire pour veiller à ce que seuls les visiteurs autorisés puissent entrer dans les écoles.

    ——————————————————————————————————————————-

    Colloque en mathématiques : maternelle à la 12e année

    Le 30 janvier 2013, le Ministère a diffusé une note de service annonçant la tenue à Toronto, du 30 avril au 2 mai 2013, d’un colloque ayant pour thème Les mathématiques… une responsabilité partagée!, afin de développer la capacité de leadership en numératie dans les écoles de langue française en Ontario et de promouvoir des stratégies d’enseignement, d’apprentissage et d’accompagnement pour favoriser la réussite des élèves en mathématiques de la maternelle à la 12e année. La note était accompagnée d’une ébauche du programme du colloque. Les modalités d’inscription seront acheminées aux conseils scolaires à une date ultérieure.

    ——————————————————————————————————————————-

    Financement de l’initiative visant la prévention des blessures aux élèves

    Le 30 janvier 2013, le Ministère a diffusé une note de service annonçant qu’il va accorder en 2012-2013 aux conseils scolaires un financement ponctuel de 9,9 M$ pour des mesures de prévention des blessures aux élèves dans les laboratoires de sciences et les installations d’éducation technologique. Ce financement comprend 2 composantes :

    Améliorer les activités de sécurité – Un minimum de 35 % du financement devra servir à l’élaboration ou à la mise à jour ainsi qu’à la mise en œuvre des plans des conseils scolaires.

    Régler les problèmes de sécurité et les enjeux environnementaux – Un maximum de 65 % du financement devra servir à installer des mécanismes d’arrêt d’urgence et des dispositifs de protection et à prendre d’autres mesures pour vérifier la sécurité du matériel et promouvoir l’emploi sécuritaire de l’équipement.

    Les conseils recevront en février 2013 un paiement de transfert (montant de base de 500 $ + montant calculé selon les crédits obtenus en 2010-2011 dans les cours de sciences d’éducation technologique au niveau secondaire). La note est accompagnée d’une Annexe à l’entente de paiement de transfert et d’une Liste des allocations aux conseils scolaires. Le CEPEO recevra 53 686 $, le CS Viamonde 23 434 $, le CSPGNO 12 681 $, et le CSPNE 6 490 $.

    ——————————————————————————————————————————-

    Groupe de travail sur l’expertise en analyse comportementale appliquée

    Le 31 janvier 2013, le Ministère a diffusé une note de service annonçant qu’il va établir un groupe de travail composé de spécialistes en analyse comportementale appliquée (ACA) afin de recenser des stratégies et des méthodes pratiques qui se sont avérées efficaces avec les élèves atteints de troubles du spectre autistique (TSA). Les conseils scolaires qui souhaitent que leur spécialiste en ACA fasse partie du groupe de travail sont priés de soumettre sa candidature à titre de représentante régionale ou représentant régional, d’ici le 22 février 2013. Un conseil scolaire par région et un conseil scolaire de langue française seront choisis parmi l’ensemble des candidatures.

    Environ 13 900 $ seront transférés à chaque conseil désigné comme représentant régional du groupe de travail pour financer la participation et la mobilisation des connaissances à l’échelle de la région. Le groupe de travail devrait tenir régulièrement des rencontres en personne et par téléconférence entre mars 2013 et juin 2014.

    ——————————————————————————————————————————-

    Rappel : Le chemin se poursuit : Rapport préliminaire

    Le 31 janvier 2013, le Ministère a diffusé une note de service pour annoncer aux conseils scolaires qu’ils ont jusqu’au 8 février 2013 (et non plus jusqu’au 31 janvier 2013) pour transmettre leurs commentaires au Bureau de l’éducation autochtone concernant le document intitulé Le chemin se poursuit : Rapport préliminaire sur la mise en œuvre du Cadre d’élaboration des politiques de l’Ontario en éducation des Premières nations, des Métis et des Inuit.

    ——————————————————————————————————————————-

    Note Politique/Programmes 156 : Appuyer les transitions pour les élèves ayant des besoins particuliers en matière d’éducation

    Le 1er février 2013, le Ministère a diffusé une note de service annonçant la parution de la Note Politique/Programmes (NPP) 156, qui fournit des directives aux conseils scolaires concernant l’élaboration de plans de transition dans le cadre des plans d’enseignement individualisés (PEI). Cette NPP vise à harmoniser les approches d’une école à l’autre, de façon à assurer la continuité des programmes et des services offerts aux élèves ayant des besoins particuliers. La mise en œuvre débutera le 2 septembre 2014, car le Ministère accorde une période d’une année aux conseils pour se conformer à ses exigences :

    • Un plan de transition faisant partie du PEI doit être élaboré pour tout élève qui bénéficie d’un PEI, qu’il ait ou non été identifié comme étant en difficulté par un comité d’identification, de placement et de révision (CIPR), y compris pour tout élève identifié comme étant surdoué.
    • La révision du plan de transition doit se faire dans le cadre de la révision du PEI. On tient compte des besoins physiques et émotifs de l’élève pour savoir si celui-ci a besoin d’aide lors de transitions en tous genres, notamment entre les années d’études, entre les programmes ou les matières, lors du déménagement d’une école à une autre, entre des organismes/établissements externes et l’école, entre l’école élémentaire et l’école secondaire et entre l’école secondaire et le prochain itinéraire approprié.
    • Si un élève n’a pas besoin d’aide particulière à ce chapitre, il faudrait noter dans le plan de transition qu’il n’a besoin d’aucune mesure pour appuyer les transitions.