Acepo L'Association des conseils scolaires des écoles publiques de l'Ontario Skip Navigation

Nouveautés au Ministère

  • Déc012017

    Sommaire des documents mis en ligne par le Ministère

    Lancement du Laboratoire de design du Ministère

    Texte de la note de service du 16 novembre 2017

    Le Ministère annonce le lancement de son Laboratoire de design, qui sera exploité selon une méthodologie novatrice appelée pensée de design. L’objectif du Laboratoire est de repérer, favoriser et diffuser les innovations déjà en usage dans le secteur de l’éducation. Sa démarche produira des réponses rapides et des solutions en temps réel aux besoins les plus importants des conseils scolaires, définis au moyen de données probantes. Le processus utilisé par le Laboratoire permet de définir et d’évaluer un problème, de générer des solutions, d’en effectuer le prototypage et la mise à l’essai, et de raffiner, élargir ou abandonner des solutions.

    Le Laboratoire accepte les propositions des conseils scolaires sur la manière dont il pourrait les aider dans leur travail, peu importe où ils en sont dans le processus de conception. Pour cerner un problème, les conseils peuvent se poser les questions suivantes :

    • Le problème est-il persistant et concerne-t-il un nombre important d’écoles?
    • Le problème concerne-t-il un segment précis de la population d’élèves?
    • Le problème concerne-t-il une politique, un programme ou des pratiques?
    • Est-ce qu’une solution durable existe?

    Pour entreprendre un processus de conception, un conseil doit soumettre une proposition au Laboratoire. Il doit décrire le problème, indiquer les mesures prises pour le résoudre ainsi que la ou les écoles concernées, et désigner une personne-ressource. Un conseil peut aussi mettre en évidence une pratique prometteuse en place dans une école qu’il souhaiterait voir élargie à d’autres écoles ou conseils. Dans ce cas, il doit décrire la pratique prometteuse, indiquer toute preuve montrant qu’elle a des effets, et désigner une personne-ressource.

    Le Ministère évaluera la proposition et communiquera avec le conseil pour en discuter. Si la proposition est acceptée, il entreprendra avec le conseil un processus axé sur les utilisateurs. Pour établir le prototype des solutions possibles au problème et les mettre à l’essai, le Ministère offrira un financement supplémentaire au moyen du Fonds pour l’innovation en matière d’apprentissage.

    Le Ministère s’engage à répondre à tout courriel renfermant une proposition dans les cinq jours ouvrables suivant sa réception.

    IMDPE : annulation d’une étude

    Texte de la note de service du 17 novembre 2017

    Dans des notes de service antérieures, le Ministère faisait allusion à une étude à venir sur le rôle de l’éducateur, la formation sur l’Instrument de mesure du développement de la petite enfance (IMDPE) et les processus administratifs de l’IMDPE. À la suite de discussions et de commentaires reçus de gens œuvrant dans le secteur, le Ministère a toutefois décidé de ne pas entreprendre cette étude de l’équipe pédagogique. Cette décision n’a aucune incidence sur le cycle de collecte de données qui est en cours.

    Prix de la première ministre pour les écoles accueillantes

    Texte de la note de service du 21 novembre 2017

    Ces prix célèbrent le travail exceptionnel et innovant accompli au sein des écoles pour instaurer un climat scolaire sécuritaire et accueillant. Tout membre d’une communauté scolaire peut proposer la candidature de son équipe pour la sécurité et la tolérance dans les écoles. La date limite est le 16 février 2018.

    Formulaire de mise en candidature
    Fiche de renseignements
    Affiche

    Noms, logos ou mascottes à référence autochtone

    Texte de la note de service du 21 novembre 2017

    Le Ministère remercie les conseils scolaires du travail réalisé jusqu’à maintenant et à les invite à poursuivre les discussions dans les écoles et les collectivités concernant le port ou l’affichage de tenues de sport, de logos, de mascottes ou de symboles à référence autochtone dans les écoles. Il les encourage à entreprendre un examen plus poussé de cette question et à prendre toute mesure voulue pour favoriser un climat scolaire sécuritaire, inclusif et accueillant.

    Le Ministère est prêt à fournir de l’aide aux conseils scolaires à ce sujet. Il peut communiquer aux conseils qui le désirent les coordonnées d’autres conseils qui pourront partager leurs idées et leurs pratiques exemplaires concernant cette question.

    Comité des initiatives ministérielles

    Texte de la lettre du 21 novembre 2017

    La rationalisation et la charge de travail seront les deux questions principales à l’ordre du jour de la prochaine réunion du Comité des initiatives ministérielles, qui se tiendra le 12 décembre 2017. Le Ministère a fourni aux membres du comité un tableau des activités en cours au Ministère ainsi qu’un sondage en ligne qui servira à recueillir de l’information en vue de contextualiser et d’appuyer les discussions.

    Le Ministère s’attachera avant tout aux questions jugées prioritaires par les conseils scolaires. Ces questions pourraient être tirées du tableau des activités en cours ou provenir de l’expérience et des connaissances des conseils.

    Une heure de code

    Texte de la note de service du 27 novembre 2017

    Le Ministère est heureux de poursuivre son appui à Une heure de code au cours de la Semaine de l’enseignement de l’informatique, qui se déroule du 4 au 10 décembre 2017. Une heure de code a commencé comme une initiation à l’informatique visant à démystifier le « code ». L’événement est devenu depuis une initiative de dimension mondiale ayant pour but de célébrer la pensée informatique et les sciences informatiques.

    Le Ministère invite les conseils scolaires à souligner les initiatives de leurs écoles qui sont favorables à l’acquisition des compétences en pensée informatique et à encourager leurs écoles à s’inscrire à l’événement.

    Les activités d’apprentissage pour cette année comprennent notamment :

    Guide pratique d’organisation

    Consultations publiques sur l’évaluation de l’éducation

    Texte de la note de service du 27 novembre 2017

    Le Ministère fournit des détails concernant la tenue des séances qui se tiendront en après-midi et auxquelles chaque conseil scolaire est invité à déléguer jusqu’à 12 représentants. Il demande aux conseils scolaires de tenir compte de la diversité de leur collectivité ainsi que des perspectives de divers milieux dans la composition de leur délégation. Cela aidera les conseillères et conseillers en éducation à avoir des discussions tenant compte d’un large éventail d’idées et d’expériences.

    Toutes les rencontres auront lieu de 13 h 30 à 16 h 30. Une séance entièrement en français a été ajoutée à Ottawa (il y en avait déjà deux de prévues à Toronto et Sudbury). Toutes les autres séances disposeront de tables pré-assignées pour les intervenantes et intervenants francophones qui souhaitent discuter entre eux.

    Le Ministère fournit également des renseignements sur les autres moyens de participer aux consultations.

    Site Web des consultations
    Document de discussion
    Résumé du programme
    Sondage en ligne
    Forum sur le Web

    Lettre aux directions d’école concernant le RAFEO

    Texte de la lettre du 29 novembre 2017

    Grâce au travail des conseillères et conseillers en orientation et d’autres personnes offrant du soutien aux élèves, le nombre de demandes au Régime d’aide financière aux étudiantes et étudiants de l’Ontario (RAFEO) a bondi de plus de 16 % en 2017‑2018 par rapport à l’année précédente. Le RAFEO a ainsi offert la gratuité des frais de scolarité à un tiers des étudiantes et étudiants inscrits à temps plein à l’université ou au collège cet automne.

    Cette année encore, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle (MESFP) prépare une trousse de ressources à l’intention des conseillères et conseillers en orientation des écoles secondaires de l’Ontario. Elle leur servira à informer les élèves au sujet du RAFEO et du processus de demande pour l’année scolaire 2018‑2019. Cette trousse, qui contiendra des affiches, des brochures et des cartes postales, sera remise aux écoles secondaires dans les prochaines semaines. Celles-ci pourront aussi commander d’autres ressources auprès de Service Ontario.

    Nouveauté cette année – Le processus de présentation des demandes au RAFEO pour l’année scolaire 2018-2019 a débuté le 8 novembre 2017. Pour la première fois, les élèves peuvent présenter une demande au RAFEO en même temps que leur demande d’admission au collège ou à l’université, puisque la première est intégrée à la seconde. Peu de temps après avoir présenté leur demande, les élèves pourront consulter leur compte RAFEO pour obtenir une estimation de l’aide qu’ils pourraient recevoir, ainsi qu’un résumé des frais des établissements auxquels ils ont postulé. L’objectif est de leur donner un aperçu des coûts réels associés aux études collégiales et universitaires pour les aider à planifier leur avenir.

    Comité directeur du renouvellement

    Texte de la lettre du 29 novembre 2017

    La ministre rappelle que le Comité directeur du renouvellement est chargé de recueillir les commentaires fournis par des experts du secteur de l’éducation et par les collectivités et de formuler des recommandations en vue d’orienter les changements qui moderniseront le système d’éducation au cours des trois à cinq prochaines années. Le comité établira des principes directeurs et fournira des commentaires qui permettront de veiller à ce que tous les élèves de l’Ontario aient la possibilité de s’épanouir et de réaliser leur plein potentiel. La modernisation permettra notamment d’atteindre les objectifs suivants :

    • Répondre à des préoccupations de longue date concernant la surcharge du curriculum et la révision des programmes-cadres, qui mène parfois à l’ajout de contenus sans éliminer les contenus moins pertinents
    • Intégrer l’équité et le bien-être dans tout ce que font les écoles
    • Étudier les demandes du marché du travail et y répondre, et préparer les élèves à intégrer la main-d’œuvre hautement qualifiée d’aujourd’hui et de demain, grâce à un curriculum favorisant l’acquisition de compétences transférables ou globales

    Le comité directeur se penchera sur des moyens d’élargir la discussion afin que la voix de tous les intervenants du secteur soit entendue. À cette fin, des consultations auront lieu au début de février.

    La lettre est accompagnée de l’ébauche du mandat du comité (où celui-ci est plutôt nommé « Comité directeur de la transformation »). Ce document fournit notamment une liste des tâches prévues du comité directeur ainsi qu’une liste de ses membres.

    Financement de la mise en œuvre des recommandations du Comité d’experts pour le développement d’une main-d’œuvre hautement qualifiée

    Texte de la note de service du 30 novembre 2017

    Le Ministère donne des détails sur les fonds supplémentaires qui seront mis à la disposition des conseils scolaires au cours des quatre prochaines années pour mettre en œuvre les recommandations du Comité d’experts (soit 33,35 M$ en 2017‑2018, 37,85 M$ en 2018‑2019, 40,35 M$ en 2019‑2020 et 40,35 M$ en 2020‑2021). La note décrit la répartition du financement pour l’année en cours (2017‑2018).

    ÉLARGISSEMENT DE L’APPRENTISSAGE PAR L’EXPÉRIENCE

    Améliorations pour le soutien de l’apprentissage par l’expérience (10,25 M$)

    • Embauche de coordonnatrices ou coordonnateurs de l’apprentissage par l’expérience (3 M$ de financement permanent) – Chaque conseil scolaire recevra 83 050 $ par an (selon un calcul au prorata pour 2017‑2018) pour embaucher une coordonnatrice ou un coordonnateur, qui sera à pied d’œuvre au plus tard le 16 mars 2018.
    • Financement supplémentaire pour fournir des occasions d’apprentissage par l’expérience efficaces (allocations annuelles totalisant 6,1 M$) – Les conseils scolaires recevront un financement pour offrir des occasions d’apprentissage par l’expérience répondant aux besoins et aux intérêts de divers groupes d’élèves, notamment les élèves autochtones, les jeunes pris en charge, les élèves ayant des besoins particuliers en matière d’éducation et les élèves qui recherchent des occasions de réengagement.
    • Projets d’apprentissage par l’expérience axé sur la communauté (0,5 M$, sous forme de paiements de transfert)
    • Améliorations du soutien de l’apprentissage par l’expérience pour les adultes (0,75 M$, sous forme de paiements de transfert)
    • Élaboration de ressources (aucun montant défini)

    Élargissement du programme de Majeure Haute Spécialisation (10,1 M$) – Le but est de faire passer la participation provinciale générale au programme de 14 % à 25 % parmi les élèves de 11e et 12e année. Le financement sera accordé aux conseils scolaires sous la forme d’une combinaison de Subventions pour les besoins des élèves (SBE) et de paiements de transfert.

    Cours en plein air (17,1 M$) – Ce financement a déjà été versé dans les SBE de 2017‑2018 et ne fait donc pas partie du nouveau financement pour le développement d’une main-d’œuvre hautement qualifiée. Il a plutôt été inclus dans la note de service pour démontrer l’alignement des cours en plein air avec les initiatives financées en vue d’atteindre cet objectif.

    PROMOTION DE MULTIPLES CHEMINEMENTS DE CARRIÈRE, HABILETÉS ET COMPÉTENCES

    Perfectionnement professionnel pour le personnel scolaire (1 M$) – Ce financement servira à couvrir les frais de suppléance afin que le personnel enseignant puisse assister à des séances régionales de perfectionnement professionnel.

    Cours Exploration de carrière (0,5 M$) – Ce financement (au moyen d’un paiement de transfert) servira à couvrir les frais de suppléance et de déplacement liés à la participation des enseignantes et enseignants à des projets concernant ce cours.

    Projet pilote pour l’enfance en difficulté (478 000 $)  – Un projet pilote de soutien des transitions vers les voies postsecondaires pour les élèves ayant une déficience intellectuelle sera financé grâce à un paiement de transfert de 104 000 $ aux deux conseils scolaires responsables et de 45 000 $ aux six conseils scolaires qui les appuient.

    Projets pilotes pour les programmes à double reconnaissance de crédit pour les adultes (1 M$) – Ces fonds seront distribués à des collèges et des conseils scolaires approuvés par l’intermédiaire du Conseil ontarien des directions de l’éducation (CODE).

    Fonds pour l’innovation dans l’apprentissage et le développement des compétences globales (10 M$) – Ce financement de projets d’innovation et d’apprentissage professionnel pour le personnel scolaire a déjà été versé par l’entremise de lettres d’entente cet automne et ne fait donc pas partie du nouveau financement pour le développement d’une main-d’œuvre hautement qualifiée. Il a plutôt été inclus dans la note de service pour démontrer l’alignement du développement des compétences globales avec les initiatives financées en vue d’atteindre cet objectif.