Acepo L'Association des conseils scolaires des écoles publiques de l'Ontario Skip Navigation

Ministry Memos

  • Feb012021

    2021:B01 – Fonds pour une rentrée scolaire sécuritaire du gouvernement fédéral et élargissement des tests ciblés dans les écoles

    Texte de la note

    En août 2020, le gouvernement fédéral a annoncé la création du Fonds pour une rentrée scolaire sécuritaire, qui prévoyait un premier versement de 381 M$ pour l’Ontario. Un deuxième versement de 381 M$ vient d’être octroyé à la province.

    Priorités

    Ce financement est axé sur diverses priorités visant à soutenir l’apprentissage, la santé et la sécurité des élèves pendant le reste de l’année scolaire 2020‑2021 et à atténuer certaines lacunes en matière d’apprentissage qui ont pu survenir durant la pandémie.

    Qualité de l’air et ventilation

    Le ministère de l’Éducation fournira 50 M$ pour acheter plus de filtres HEPA et de moniteurs de la qualité de l’air et pour apporter d’autres améliorations, réparations ou mises à niveau visant surtout les espaces mal ventilés, comme les classes mobiles et les écoles sans ventilation mécanique ou fenêtres qui s’ouvrent. Cette somme s’ajoute aux 50 M$ annoncés en août 2020 pour améliorer la qualité de l’air et la ventilation ainsi qu’au financement général pour la réfection des écoles.

    Étant donné la disponibilité limitée des unités HEPA autonomes et des articles connexes, le Ministère les achètera en collaboration avec le ministère des Services gouvernementaux et des Services aux consommateurs (MSGSC) et le Marché éducationnel collaboratif de l’Ontario (MECO), afin que les conseils scolaires puissent les obtenir rapidement au meilleur coût. Il demande donc aux conseils de ne pas chercher à obtenir eux-mêmes ces produits.

    Le CEPEO touchera ainsi 390 300 $, le CSPNE 69 100 $, le CSPGNO 149 500 $ et le CS Viamonde 509 500 $.

    Santé et sécurité

    Le Ministère fournira 65 M$ qui serviront à :

    • Compenser les frais engagés par les conseils scolaires pour l’acquisition d’équipement de protection individuelle (EPI) et de fournitures et équipements essentiels (FEE), notamment aux fins du transport des élèves, en plus de ce qui a déjà été fourni au moyen de la chaîne d’approvisionnement du MSGSC
    • Continuer à coordonner la fourniture d’EPI et de FEE par les conseils grâce à la chaîne d’approvisionnement du MSGSC

    Le CEPEO touchera ainsi 525 003 $, le CSPNE 67 634 $, le CSPGNO 82 314 $ et le CS Viamonde 413 661 $.

    Transport des élèves

    Afin de reconnaître le rôle important que jouent les fournisseurs de services de transport des élèves pour l’application des mesures de santé et de sécurité renforcées, le Ministère fournira aux conseils scolaires 5 M$ pour atténuer les pressions en matière de coûts que subissent ces fournisseurs en raison de la pandémie.

    Le CEPEO touchera ainsi 78 496 $, le CSPNE 10 555 $, le CSPGNO 15 620 $ et le CS Viamonde 98 276 $.

    Alimentation saine pour les élèves

    Le ministère des Services à l’enfance et des Services sociaux et communautaires recevra 10 M$ pour soutenir le Programme d’alimentation saine pour les élèves, qui aide à offrir des collations et des repas sains aux enfants d’âge scolaire de toute la province. Ce financement atténuera les difficultés de mise en œuvre du programme durant la pandémie et soutiendra des initiatives visant les apprenants à distance.

    Apprentissage pendant l’été

    L’été dernier, des élèves et des familles de toute la province ont profité de programmes élargis d’apprentissage pendant l’été. Ces programmes seront offerts également durant l’été 2021, et un financement supplémentaire d’environ 62 M$ sera fourni pour soutenir pendant l’été les élèves dont l’apprentissage a été perturbé durant la pandémie. Ce financement sera accordé aux fins suivantes :

    • Programmes de base : cours d’été, récupération de crédits, programmes accélérés, cours de rattrapage, soutien ciblé en littératie et numératie et soutien en vue d’une transition réussie au programme de mathématiques décloisonné de 9e année
    • Programmes ciblés pour les élèves qui ne reçoivent pas suffisamment de services (notamment les élèves autochtones, racialisés ou de milieux socioéconomiques défavorisés)
    • Programmes de soutien aux élèves ayant des besoins particuliers en éducation et en santé mentale
    • Programmes d’été en STIM (sciences, technologie, ingénierie et mathématiques)
    • Autres initiatives, comme un soutien en matière d’itinéraire d’études et un soutien aux programmes de préposés aux services de soutien à la personne des conseils scolaires

    Des renseignements supplémentaires à ce sujet seront communiqués prochainement.

    Apprentissage en ligne

    Un financement de 60 M$ soutiendra des initiatives clés, notamment :

    • Une série de cours numériques au palier élémentaire
    • L’élaboration de cours en ligne supplémentaires au palier secondaire, en vue d’offrir un catalogue de cours en ligne actualisé, moderne et pertinent
    • Une infrastructure technologique incluant un système de réservation pour les élèves à l’échelle de la province et un catalogue de cours centralisé permettant aux élèves de demander leur inscription à un cours en ligne
    • Un financement ponctuel destiné à TFO et TVO, afin qu’ils puissent assurer un soutien central au système d’apprentissage en ligne de l’Ontario

    Appareils supplémentaires

    Le Ministère accordera 80 M$ aux conseils scolaires pour améliorer la connectivité et acheter environ 160 000 appareils supplémentaires (ordinateurs portables et tablettes). Le financement est basé sur l’effectif quotidien moyen prévu, avec un complément pour veiller à ce que chaque conseil obtienne au moins 200 000 $, soit un financement suffisant pour acheter au moins 400 appareils. Le Ministère achètera les appareils en collaboration avec le MSGSC et le MECO, afin que les conseils scolaires puissent les obtenir rapidement au meilleur coût. Il demande donc aux conseils de ne pas chercher à se procurer eux-mêmes ces appareils.

    Le CEPEO touchera ainsi 659 477 $, le CSPNE 200 000 $, le CSPGNO 200 000 $ et le CS Viamonde 509 703 $.

    Équité

    Le Ministère consacrera 6,45 M$ au soutien d’initiatives d’équité visant les élèves noirs, autochtones, issus de milieux socioéconomiques défavorisés ou ayant des besoins d’éducation particuliers. Il fournira bientôt des précisions à ce sujet.

    Santé mentale

    Le Ministère consacrera 10 M$ à des initiatives dans ce domaine, notamment pour poursuivre la mise en œuvre de la nouvelle trousse d’action de Santé mentale en milieu scolaire Ontario, qui encourage les élèves à se renseigner sur la santé mentale. Un financement sera également accordé à Jeunesse, J’écoute, pour que cet organisme puisse faire face à l’augmentation de la demande pour ses services (qui a triplé au plus fort de la première vague de la pandémie).

    Besoins futurs en matière d’éducation durant la pandémie

    Le Ministère met de côté 33 M$ pour répondre à ces besoins. Ainsi, des fonds supplémentaires pourraient être alloués au maintien d’un milieu d’apprentissage sécuritaire et salubre dans les collectivités où les cas de COVID-19 sont en hausse, ainsi qu’à de l’aide pour les élèves qui ont des difficultés en lecture et risquent de prendre du retard.

    Souplesse financière supplémentaire – Accès aux produits d’aliénation

    Les conseils scolaires qui auront un déficit en 2020‑2021 en raison des mesures qu’ils ont prises pour que les écoles restent ouvertes pendant toute l’année scolaire seront autorisés à utiliser jusqu’à 15 % de leurs produits d’aliénation réguliers non engagés pour couvrir des dépenses liées à la COVID‑19. Cette mesure sera offerte aux conseils dont le déficit d’exercice sera supérieur au moins élevé des montants suivants : 1 % de leur budget de fonctionnement, ou leur excédent accumulé. Pour en bénéficier, un conseil devra attester qu’il peut continuer à gérer ses projets d’immobilisations approuvés sans dépasser le budget qui lui a été alloué et que le montant provenant des produits d’aliénation n’aura pas d’incidence sur sa capacité de répondre à ses besoins de réfection des écoles.

    Élargissement des tests ciblés dans les écoles

    Les tests ciblés de dépistage de la COVID-19 sont un outil précieux pouvant être mis en œuvre dans les régions où l’on constate des éclosions ou un niveau élevé de transmission communautaire. Pour appuyer la reprise de l’enseignement en personne et le fonctionnement sécuritaire des écoles, ces tests peuvent désormais être offerts dans toute la province aux élèves, aux enfants et aux membres du personnel des écoles. Les bureaux de santé publique détermineront à quels endroits ces tests seront nécessaires. Les conseils scolaires doivent continuer de collaborer avec ces bureaux pour que les tests soient offerts à l’école, chaque fois qu’il est possible et approprié de le faire. De plus, les conseils communiqueront avec les familles pour les informer de la disponibilité des tests, car les tests sont volontaires et le consentement des parents ou tuteurs sera requis pour les élèves de moins de 18 ans.