Acepo L'Association des conseils scolaires des écoles publiques de l'Ontario Skip Navigation

Nouvelles

  • Mar292018

    Budget de l’Ontario 2018

    L’ACÉPO est heureuse que le gouvernement investisse dans l’éducation. C’est en misant sur l’enseignement que l’Ontario réussira à donner le plus de chances de succès à nos jeunes.

    Dans le cadre des consultations pré-budgétaires, l’association a donné au gouvernement ses recommandations pour répondre aux besoins spécifiques des écoles laïques francophones. Parmi ces recommandations, la création d’une enveloppe budgétaire spécifique pour finalement, 20 ans après la création des écoles laïque francophones, compléter notre réseau d’écoles et ainsi permettre à l’ensemble des parents francophones d’exercer leur droit constitutionnel d’envoyer leurs enfants dans des écoles de langue française, peu importe où ils habitent sur le territoire ontarien.

    Le budget de l’éducation en Ontario est passé de 23,91 milliards de dollars en 2017-2018 à 24,58 milliards de dollars en 2018-2019. Les subventions par élève devraient atteindre 12 100 $ en 2018‑2019, une hausse de 1,65 % par rapport à 2017‑2018.

    Les hausses de financement annoncées vont dans le bon sens et apportent un début de réponse aux demandes de l’ACÉPO dans les domaines de l’éducation de l’enfance en difficulté et des interventions en santé mentale. Il reste toutefois encore à trouver du financement supplémentaire pour trois points essentiels : faciliter le recrutement de personnel qualifié, augmenter le nombre de garderies francophones et créer une enveloppe spécifique en immobilisations.

    En ce qui concerne les immobilisations, l’ACÉPO demande une enveloppe budgétaire temporaire pour permettre aux conseils scolaires laïcs francophones d’accueillir les élèves francophones dans toute la province. En Ontario il y encore plus de 47 endroits où un nombre important d’élèves n’a pas accès à une école laïque de langue française.

    Cet investissement supplémentaire servira à construire des écoles et ainsi offrir à tous les élèves francophones en Ontario la possibilité d’exercer leurs droits à l’éducation de langue française. L’éducation en français est un droit constitutionnel; en priver les élèves est injuste et très dommageable pour la pérennité de la communauté francophone de l’Ontario.

     

    Pour en savoir plus :